Billet d'humeur - J'ai perdu du poids ! Et voilà ce que j'en ai appris

Découvrez les 5 choses

que ma perte de poids m'a apprise

Recevez votre formation Photoshop

offerte en créant votre compte F/1.4 rien qu'à vous

J'ai perdu du poids ! Et voilà ce que j'en ai appris

Nous voici début 2017 et vous le savez, j’ai pour habitude de faire un épisode plus personnel chaque début d’année.
Je vais vous parler des 5 choses que m’a appris ma perte de poids sur le fait de devenir un meilleur photographe.

Contenu

Quelles sont les 5 choses que m’a appris ma perte de poids sur l’apprentissage de la photo ?

Être à l’affût du déclic, ou alors, chercher le coup de pied au cul

Le déclic de prendre sa vie de photographe en main peut venir de plein de source, une vidéo Youtube comme j’ai pu en faire, un workshop, une discussion, … Mais ce déclic ne vous fera pas devenir un bon photographe. Il vous donnera l’énergie pour commencer ce parcours. Et cette énergie est super importante. C’est un capital de départ qui vous fera tenir plus longtemps

La réussite ne tient qu’à nous

Comme je le disais, ce capital de départ est super important mais il ne fait pas continuer.
Je vois pas mal de monde (et moi le premier) laisser s’évaporer cette énergie soudaine et ne rien en faire. Et au final, ce coup de pied au cul n’aura servi à rien. Il faut persévérer, il faut se lever chaque jour, il faut se bouger le cul même quand on en a pas envie. Il faut faire faire faire faire faire et faire.

C’est le point commun que j’ai pu constater chez tous les photographes que j’ai pu rencontrer et qui ont réussi. Ils ont fait fait fait fait et fait encore. ils ont shooté, ils ont travaillé d’arrache pied chaque jour.

  • Pauline Darley : Des photos chaque jour
  • Le Turk : des dizaines et des dizaines de décors construits
  • Alexandre Deschaumes : des treks en montagne à n’en plus finir
  • Michael Ferire : le travail jour après jour sur sa communication

et j’en passe des tonnes.
Une fois la dynamique lancé, continué devient de plus en plus facile !

Se trouver une stratégie pour sortir des moments de doute

Mais il y a aussi les moments de doutes, les moments ou vous ne savez pas si vous allez y arriver, les moments ou vous stagnez, les moments ou vous reprenez les kilos chèrement perdus.
C’est tout à fait normal. J’ai très souvent des moments de doutes dans ma vie de photographe. Ils sont même bien plus nombreux que les moments de plénitude. C’est normal et c’est ce qui me fait avancer.
Je vais écrire un épisode sur ce sujet car il y a de quoi développer pas mal.
je vais quand meme vous donner une stratégie : Se caler des shootings avec des gens. Vous serez obligé d’aller les faire car sinon vous perdrez la face par rapport à ces gens qui croient en vous.

Se fixer des objectifs pour toujours avancer

La perte de poids a un gros avantage sur l’apprentissage photo c’est que pour savoir si on avance bien ou pas et bah, on a la balance qui affiche un chiffre …. et elle ne ment pas ! Je me suis fixé de passer en dessous des 80kgs. J’ai réussi, je suis content. Je me suis du coup fixé de passer en dessous des 75kgs. j’ai encore du travail à faire !

Comment quantifier le fait de devenir un meilleur photographe ? Comment le savoir ? Impossible vous me direz ? Il y a certains indices mais ça, je vous en parlerai dans un futur épisode dont j’ai eu l’idée ce soir.

Mais pour revenir au conseil précédent, fixez vous un nombre de shooting par mois. C’est un bon objectif ! vous pourrez quantifier le fait d’avoir plus d’expérience

Etre fier de soi

Je parlais d’objectifs à l’instant. Quand on réussi un objectif, on est le plus souvent très fier de soi. Et c’est important !
Quand j’ai pu enfin constater des changements sur mon corps, j’ai été rempli de fierté. Enfin j’y arrivais ! Enfin je le faisais.

Pour revenir à la photo Il est important d’être fier de ses clichés.
Attention, être fier ne veut pas forcément dire qu’on n’a pas conscience des défauts de notre travail. Mais être fier de ses photos va nous permettre de continuer cet effort qui nous demande beaucoup d’énergie.

Voilà ! C’était l’épisode un petit peu personnel. J’espère qu’il vous aura plu. Ça m’a fait plaisir de vous raconter ce changement dans ma vie.

Si ça vous est arrivé, n’hésitez pas à me parler de votre expérience en commentaire ou de partager vos astuces pour toujours vouloir aller de l’avant !

08 janvier 2017 h
 - S05
E13
16 Minutes
Billet d'humeur - J'ai perdu du poids ! Et voilà ce que j'en ai appris

Comments

Votre adresse IP : 54.158.214.111
  • Il y a 10 mois 2 semaines
    Christine R.

    Tu es un mec incroyable ! J ai couru pendant 40 ans. C'est un plaisir indescriptible ! Maintenant un peu cabossée par l'âge je marche.
    J'adore tes interventions sur le net. Passionnée de photos depuis toujours. Je te souhaite beaucoup de succès. Christine

  • Il y a 10 mois 2 semaines
    Caroline

    Bravo pour ce résultat. Cela montre une volonté et un perseverance (même si il y a quelques périodes de relâchements)
    J'ai également eu un déclic en mai 2016 et je poursuis mes efforts malgré les tentations quotidiennes (parfois les amis ne sont pas cools!) En plus, cela permet de retrouver confiance en soi... non?
    Accroche-toi tu vas arriver à atteindre ton objectif (il est très proche).

  • Il y a 10 mois 2 semaines
    Sébastien

    Et bien bravo pour cette force mentale. Belle moralité !

    Quand j’étais petit. J’étais aussi le garçon qu’on pouvais embêter, insulté et je ne me défendais pas. Peut-être dû à une éducation très stricte qui ne m’a pas forgé. En grandissant j’en ai eu marre, après le lycée j’avais l’impression de ne pas réussir dans la vie. Pas de permis (pourtant cela faisait 2 ans que j’étais inscrit), pas de boulot, pas de copine, des relations parents / enfants difficiles et surtout les amis qui ne te poussent pas vers l’avant. Et vient un jour où j’ai rencontré ma femme. Elle a su me donner le courage et la force d’obtenir, permis, boulot, situation en très peu de temps. Et aujourd’hui un enfant. L’entourage positif joue son rôle aussi. Cela fait 1 an et demi que je fais de la photo. J’ai eu un peu de mal au début, un photographe pro. de mariage m’a découragé. Il m’expliquai que retouché ses photos, sa ne se faisaient pas. Que c’était une perte de temps. Que les portrait très serré été moche si la fille n’était pas un canon, et j’en passe. Mais je me dis qu’on s’en fout. La photo se fait avec son coeur, j’aime ce que je fais et je m’en fous de ce que l’on pense de ma technique, car avant tous c'est un sentiment que j’ai envie de faire passer à travers ma photo ! Tes vidéos m’aident à progresser et j’essaie de sortir de ma timidité chaque jour pour aborder des shootings plus sereinement. On progresse à son rythme. Jamais satisfaits de mes photos même si les personnes concernées les trouvent jolies à leurs yeux ! Mais bon comme tu dis. Sa aide à avancer.

    Bref, voila une petite partie de ma vie, je vous souhaite à tous de meilleurs voeux pour 2017 !

  • Il y a 10 mois 1 semaine
    Manu P.

    Tout d'abord merci encore pour cette épisode
    Vraiment très intéressant car il ne concerne pas uniquement la photo mais la vie de tout les jours
    J'étais un ancien gros fumeur et j'ai réussi à arrêter de fumer mais malheureusement avec une belle prise de poids
    Je mesure 1m77 et pesais 96kg
    Mais grâce à la force morale acquise en arrêtant de fumer jai reprise la course à pied sans m'arrêter
    Aujourd'hui je pèse 68kg
    Mais cette force acquise m'a permis de me lancer dans la photo monde ou je n'y connaissais rien mais je n'ai jamais lâché
    Never give up
    Je ne suis pas un super photographe mais je progresse et je sais qu'avec persévérance dans quelques annees mes photos seront encore meilleurs
    Merci seb pour tt tes conseils

  • Il y a 10 mois 1 semaine
    Philippe M.

    Bravo pour cet épisode, un de plus, mais de le consacrer à ton expérience personnelle c'est courageux.
    Je vais m'arracher de ma flemme et aller courir (j'ai passé d'un coup la barre des 90 pour grimper à 93) et je veux refranchir ces putains de barre que l'âge nous propose (pas nous impose, quoique)
    Par contre, pour le rythme de shooting, ça va. Comme quoi, la motivation...

  • Il y a 10 mois 1 semaine
    Luc L.

    Bravo Seb, bienvenue au club ;-) Je fais maintenant des ultra-trails, et ça me donne en plus l'occasion de trouver des spots de ouf à photographier !

  • Il y a 10 mois 1 semaine
    Jean-paul M.

    Félicitations pour cette épisode sincère et courageux .
    Lis "Autoportrait de l'auteur en coureur de fond " d'HARUKI MURAKAMI et tu ne courras jamais plus comme avant !
    J'ai manqué l'inscription "portrait au naturel " le 22 avril à Nantes , peut-être une prochaine fois .
    cordialement
    j-paul

  • Il y a 10 mois 1 semaine
    Marc D.

    Autant j'ai de plaisir à venir butiner chez toi car j'aime bien ton humour et j'apprends beaucoup. Par contre là, tu fais chier. Bon d'accord, mois je suis du genre Obélix 2.0
    Mon sommet 198,500, au plus bas 99 et maintenant autour de 135 / 140. Régimes et opérations, je connais. Je comprends ta fierté mais de de "grasse", c'est pas l'endroit. Au regard de ton humour habituel, j'ai pensé que tu allais parler du "poids" des photos. Bon, pour un premier avril, bonne blague. Merci.
    Je te souhaite, ainsi qu'à tous, une bonne et heureuse année et excuses moi d'avoir été ronchon, mais quand on me parle régime .................... Bon, voyons, ce midi ??? Allez, vas pour ...................

  • Il y a 10 mois 1 semaine
    Florian A.

    Salut Séb! Bonne année!!! Avant tout, on dit: " une période chargée, [...] avec un SUPER workshop en Suisse"! Vlà, cela étant dit...
    Félicitation pour ton pied au cul! Qu'on le veuille ou non, c'est super important d'être bien dans son corps et sa tête!
    Après, attention, ne te fie jamais à ta balance! La masse musculaire est nettement plus lourde que le gras. Keep it up!
    A bientôt. Flo

  • Il y a 10 mois 1 semaine
    Olivier T.

    Bravo ! Désolé d'apprendre que le pied au cul que tu es venu nous donner en Suisse ait ralenti ta progression personnelle. Alors pour ton prochain passage en Suisse, je te propose un workshop strobist dans une salle de sport ou si tu préfères un workshop paysage d'hiver ski de rando au pied (tu verras pour fondre c'est top).
    En tout cas ne lâche rien être bien dans son corps c'est indispensable pour avancer dans le reste de sa vie. Olivier

Pages

Content de vous revoir !

Réinitialiser votre mot de passe

Créer un nouveau compte

S'inscrire

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici !

Réinitialisation de mot de passe

Connectez-vous ici !

randomness