Interview

Nico Luz

Recevez votre formation Photoshop

offerte en créant votre compte F/1.4 rien qu'à vous

Exifs

Nom / Nico
Pseudo / Nico Luz
Age / 34
Situation familiale / Célibataire sans enfants
Localisation IRL / Nantes, France

Style de photo / Portrait, Photomontage, Light Painting, Mariage
Date de début de photo / 2012
Apprentissage / Autodidacte
Statut / AE
Date de début d’activité / 2014

Photographe préféré / Sam PortraitsbySam (il m’a demandé de le citer. Ça fait du bien à son égo démesuré… On y reviendra toute à l’heure) plus sérieusement je n’en ai pas vraiment. J’en aime beaucoup dans des styles différents.
Chanson préférée / Il y en a beaucoup mais celle-ci est peut être au dessus du lot ☺ Wonderfull Life (Smith and Burrows Cover) : www. youtube.com
Film préféré / Pas un qui me vient spécialement comme ça donc je dirais un des derniers vu au ciné qui m’a vraiment plu : « Les nouveaux Sauvages »
Livre préféré / Je déteste lire….
Citation préférée / « 99,9 » Rodolf (c’est le prénom qu’a donné Sam Portraitsbysam à son égo tellement il prend une place importante)
Région préférée / La Corse !
Gourmandise préférée / Le jus de poubelles en infusion

Une journée type en 5 mots / Dodo, chapeau, photo, gâteau, cadeau

Appareil photo / 6D Canon ,50mmf1,4, sigma 70/200f2,8, sigma fisheye 15mm f2,8, 17-40mm f4L
Logiciel / Lightroom 5, Photoshop CC

Nico Luz

Tu t’essaies depuis quelque temps à faire des montages, qu’est-ce qui t’intéresse dans ce style ?
Je dirais d’abord le fait de pouvoir mettre en image une idée qu’on a en tête. J’ai découvert Photoshop il y a relativement peu de temps mais j’ai tout de suite aimé le fait de créer une image irréelle. Créer une espèce d’image sortie d’un rêve. J’essaie de raconter quelque chose dans les montages que je fais. Du moins de lancer des pistes pour que le spectateur se fasse son histoire. Moi j’ai ma vision de la photo et de ce qu’elle raconte mais j’aime entendre la version des personnes qui voient autre chose dans l’image. Ils se font leur petite histoire. Ça me plait.

J’ai l’impression que tu explores plein de domaines différents en ce moment : mise en scène, reportage, light painting, photoshop, beauté, portrait … Pourquoi ?
Simplement parce que tout m’intéresse! Je m’essaie aussi à différents domaines pour apprendre des techniques qui peuvent me servir dans les domaines que je préfère. Un exemple concret, j’aime les portraits naturels, la photo de mode/beauté avec les retouches poussées à l’extrême sont un très bon exercice pour améliorer mes retouches sur mes portraits par exemple.

Comment trouves-tu les sujets de tes montages ?
Elles me viennent souvent en fonction de mon humeur du moment. On peut facilement deviner dans quel état d’esprit je suis en fonction des photos qui sortent. J’ai des périodes où je suis plutôt heureux et je vais avoir des idées de photos funs et colorées et d’autres où je vais être plus « morose » et où j’aurais des idées de photos plus proche du « poétique ». En général j’ai une photo qui me vient très grossièrement dans la tête et j’essaie de la mettre en forme avec des photos dont je m’inspire sur le net.

Tu aimes jouer régulièrement avec les différences d’échelle dans tes montages, peux-tu nous en expliquer les raisons ?
Parce que comme je le disais dans la première question, j’aime réaliser une image « impossible » et la différence d’échelle renforce cette impression. Dernièrement j’essaie de mettre en image un petit bonhomme en bois. Le fait de le mettre à une taille différente lui donne un rôle. J’aimerai faire une série avec lui mais j’en suis qu’au début. J’aime avec ce personnage jouer sur les expressions du corps. Il n’a pas de visage et donc pas d’expressions. Je dois travailler sur ses poses pour lui donner une expression compréhensible par le spectateur. Si il est dans la joie ou la mélancolie, je ne peux l’exprimer par un sourire ou une larme mais par des poses. C’est un bon exercice. (Oui je m’égare un peu désolé :p)

Tu te mets souvent en scène, pourquoi ? Et qu’est-ce que cela t’apporte ?
Comme ça me vient souvent en fonction de mes humeurs, l’idée arrive et je dois la faire tout de suite. De la prise de vue au traitement. N’ayant personne sous la main, je me suis prêté au jeu au début en faisant mes essais, puis j’y ai pris goût, ça m’amuse de me mettre en scène. Et ça m’apporte un peu au niveau de la confiance en soi, je pense. Comme d’autres pourraient faire du théâtre, moi je me prends en photo!

Peux-tu nous expliquer, de l’idée aux retouches finales, comment tu as réalisé la photo avec les lanternes ?
L’idée est venue avec un thème imposé pour un projet auquel je participais. C’était « obscurité ». Je suis donc parti de ça pour imaginer une scène. J’avais ce tunnel et mon vieux photophore que je voulais exploiter et qui se prêtait au thème. On est donc allé sur place faire la photo. A la base la modèle était seule au milieu du tunnel avec la bougie. J’étais dans le thème mais la photo n’avait pas beaucoup d’intérêt. J’ai ensuite pensé à une espèce d’âme qui se baladerait dans le tunnel, j’ai fais la photo en utilisant du coup le light painting. On avait un autre résultat mais qui me parlait moins. Je suis donc revenu sur l’idée de départ mais en rajoutant un côté fantastique avec ces lampes suspendues. J’avais ce que je voulais. Une photo rentrant dans le thème de l’obscurité mais sur la quelle on s’arrête de par son « originalité ». Pour la réaliser, j’ai pris différentes photos en suspendant les lampions a différents endroits et j’ai assemblé le tout sur PS. Rien de compliqué dans la réalisation.

On t’a connu sur F/1.4 par le light painting et le collectif Light Club. Dès le début je t’ai senti un peu moins “puriste” que les autres. Acceptant un peu de Photoshop. Quelle est ta vision de cette pratique ?
Pour moi le Light Painting est une pratique qui ne demande qu’a être améliorée. Je trouve dommage de rester sur des principes alors qu’en s’ouvrant un peu, on peut créer des choses encore plus intéressantes. On a accès avec le light painting à de nouvelles techniques. Autant les combiner avec d’autres techniques photographiques pour avoir des résultats innovants et surprenants. Pour moi la photo c’est d’abord un terrain de jeu et de création. Plus on met d’outils dans mon aire de jeu plus je m’amuse c’est aussi simple que ça! :)

Pour en revenir au light painting et au montage, qu’elles seraient tes envies pour la suite ?
Développer le light painting professionnellement. Avec les copains du Light club on a un collectif qui tourne et des références. Mais il faut faire connaître le Light painting.

Quelle place prennent tes travaux personnels dans ton activité de photographe ?
Tout dépend des périodes, en moyenne ça me prend environ 20% du temps.

Tu fais aussi des reportages de mariage, comment abordes-tu cette pratique, dans quel état d’esprit ?
Je suis débutant dans les mariages. J’entame ma 3ème saison cette année avec une quinzaine de mariage au total de réalisé. Je fais peu de mariage par saison et ça me va bien. Je suis un grand stressé donc la veille je ne dors quasiment pas mais dès que la journée commence le stress redescend et je m’éclate

Et enfin, que reproches tu à Sam exactement ?
D’abuser de ma gentillesse !

Merci Nico !

Interview Nico Luz
Interview Nico Luz
Interview Nico Luz
Interview Nico Luz
Interview Nico Luz
Interview Nico Luz
Interview Nico Luz
Interview Nico Luz
Interview Nico Luz
Interview Nico Luz
Interview Nico Luz
Interview Nico Luz
Interview Nico Luz
Interview Nico Luz
Interview Nico Luz
Interview Nico Luz
Interview Nico Luz
Interview Nico Luz
Interview Nico Luz

Comments

Votre adresse IP : 54.81.71.68
  • Il y a 11 mois 1 semaine
    Olivier L.

    Salut,

    je connaissais le nom mais je n'avais pas pris le temps de découvrir ses photos : quel temps perdu !! J'aime beaucoup l'univers et tout ce que je ressens en regardant ces quelques exemples.

    Merci Sébastien pour la découverte. Merci Nico pour le partage.

S'inscrire

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici !

Réinitialisation de mot de passe

Connectez-vous ici !