Interview

David De Brito

Recevez votre formation Photoshop

offerte en créant votre compte F/1.4 rien qu'à vous

5 Minutes

Exifs

Nom / David De Brito
Pseudo / quep, la marine, chewie et brioche
Age / 30
Situation familiale / Pacsé, un hamster.
Localisation IRL / Presqu’îlien, à Crozon (29).

Style de photo / Un bric à brac d’un peu tout, sauf du portrait, je n’y suis pas à l’aise. Petite préférence pour l’urbain et le paysage tout de même.
Date de début de photo / 2009 pour un déplacement en Guyane, j’y ai appris à utiliser le Canon 400D que j’avais.
Apprentissage / Grâce à Flickr que j’ai découvert à cette période et l’envie de reproduire ce que j’y trouvais.
Statut / Amateur

Photographe préféré / Je m’extasie devant trop de photos, de tout les styles pour pouvoir faire une liste.
Chanson préférée / Pareil alors avec une petite playlist ce sera plus facile : www. deezer.com/playlist
Film préféré / Un seul, impossible ! Il était une fois dans l’ouest, le plan d’introduction est une tuerie ! Westerns, spaghetti ou non. Les tontons flingueurs, Les vieux de la vieille et j’en passe, pour les dialogues. Johnny mnemonic, Blade runner, Star Wars, La stratégie Ender et autres pour la SF. Inspecteur Harry, Bullit, et blablabla … Je suis bon public donc j’arrête là sinon ça peut encore durer.
Livre préféré / La horde du contrevent, mon esprit s’évade complètement en le lisant et c’est un livre que j’aime bien relire de temps en temps.
Citation préférée / Il faut que je m’assoie, là, tout de suite et que je regarde le ciel, sans attendre ! D’ailleurs, si quelqu’un connait l’auteur je suis preneur.
Région préférée / La Terre.
Gourmandise préférée / Un Paris-Brest bien crémeux.

Une journée type en 5 mots / Ma compagne, un pique-nique, une randonnée, de la contemplation, un apéro.

Appareil photo / Mon usage de la photo a changé avec le temps. Je n’utilise plus que mon iPhone, tout en un, de la prise de vue jusqu’au partage, direct du producteur au consommateur. Je l’ai toujours dans la poche et je trouve que c’est un bel outil. J’ai aussi un Olympus OM-D 5 et des de beaux cailloux pour aller avec mais il sert très peu.
Logiciels / Snapseed ainsi que Union pour les doubles expositions et le peu de montages que je tente. ( sur Iphone bien sûr )

David De Brito

Tes photographies s’axent sur deux séries principalement, tu les fais uniquement au grès de tes balades ou il t’arrive de partir avec une idée précise ?
Tout le temps au grès de mes pérégrinations. J’essai souvent d’imaginer ce sur quoi je vais tomber mais cela ne ressemble jamais à ce que j’ai en tête, c’est donc l’improvisation qui l’emporte.

Pourquoi ce besoin de contemplation ressort-il si fort de tes clichés ?
Un trait de caractère très marqué. Ce que j’aime le plus contempler c’est le ciel étoilé, je peux vraiment rester des heures à m’y perdre sans penser à quoi que soit. Mon plus beau souvenir est en Polynésie sur une plage d’une petite île, Maupiti, une nuit noire et une voûte claire.
Dans ces moments le silence s’installe dans mon esprit, je crois que c’est l’immensité de ce qui nous entoure et nous rend si petit qui me scotche. Que ce soit en regardant le ciel ou assis sur un rocher face à la mer, la sensation est similaire.
Ma citation préférée me correspond bien, m’arrêter et contempler le plus souvent possible.

Il y a toujours un personnage ou deux dans tes paysages, pourquoi ce choix ?
J’aime bien que se dégage de mes photos une certaine forme de silence, y inclure un ou plusieurs personnages me permet d’ajouter un peu de vie à ces grands espaces vides.

Dans la série Presq’îlien, il y a un appel au voyage, à l’évasion voire une envie d’un autre monde, me trompais-je ?
Mon travail m’a permis de voyager un peu. Cette période m’a beaucoup apportée en photo et en l’appréhension au monde. La beauté de ces lieux rares me manque parfois et l’envie de découvrir toujours plus de nouveaux endroits est toujours présente.

Dans une série, tu suis les autres et dans l’autre c’est nous qui te suivons, un peu comme dans un journal intime, c’était volontaire ou ça s’est imposé comme cela à toi ?
Totalement involontaire et je n’avais d’ailleurs pas remarqué ! Cette série de pieds peut effectivement s’apparenter à un journal intime, un genre d’autoportrait. Je n’ai pas une approche intellectuelle de la photographie et je ne me pose que peu de questions. Mes photos me ressemblent et c’est déjà bien.

Ou c’était peut être un moyen de garder en mémoire ta collection de chaussures ? :-)
Et quelle collection ! :-)

Tes prises de vue sont très souvent faites au ras du sol, pourquoi ce choix ?
C’est le plus souvent pour y trouver des reflets ou apporter une certaine texture en plus. Ça me permet également de dégager les personnages du second plan, j’aime bien les silhouettes.

On retrouve très souvent aussi dans tes photos de vastes étendues qui partent vers l’infini, des couloirs ou des tunnels, quelle signification leur donnes-tu ?
Je ne me suis jamais posé la question d’une quelconque signification. J’en apprécie surtout l’esthétisme pour le coup. J’aime bien ces infinis ( et au-delà ! ) car on a l’impression qu’en sortant de ces étendues ou couloirs on va tomber sur un monde totalement inexploré.

Tu as fait récemment plusieurs photos avec des double exposition, peux-tu nous expliquer comment tu procèdes ?
C’est dans la lignée de ce dont je parlais concernant ma découverte de la photo. Je suis tombé sur quelques photographes qui maîtrisent ça et j’avais envie de faire pareil. Je n’ai pas réellement de démarche, je tâtonne assez longtemps avant d’avoir une photo probante. Et puis un jour il y en a une qui ressort plus que les autres et dont je suis satisfait.

Dernièrement tu t’es essayé au montage, est-ce que c’est quelque chose que tu souhaites approfondir ?
Pas particulièrement, j’aime bien de temps en temps le faire mais il faut vraiment que ça vienne naturellement.

Donc pour la photo avec la lune l’idée t’es venue à la prise de vue ou au développement ?
Cette fois-ci l’idée est venue à la prise de vue, généralement c’est l’inverse.

As-tu déjà exposé ton travail ?
J’ai eu l’occasion d’exposer quelques photos dans un cabinet d’avocat il y a quelques années, elles doivent d’ailleurs toujours y être. (Merci Benjamin ;-) )
Actuellement j’ai trois photos de pieds d’exposées dans un musée d’art à Frankfurt, le MAK. L’exposition parle de notre rapport au téléphones mobiles.

Pas d’autres envies d’expo ou de participation à des festivals ?
Cela ne me déplairait pas mais je ne suis pas très démonstratif donc je suis plutôt du genre à attendre les propositions.

Et sinon tu as d’autres envies ou projets en photo ?
Aucun, j’ai trouvé un équilibre avec ce que j’aime faire, je file au grès du vent et des endroits que je découvre, d’autres envies viendront sûrement avec le temps. :-)

Merci David !

Interview David De Brito
Interview David De Brito
Interview David De Brito
Interview David De Brito
Interview David De Brito
Interview David De Brito
Interview David De Brito
Interview David De Brito
Interview David De Brito
Interview David De Brito
Interview David De Brito
Interview David De Brito
Interview David De Brito
Interview David De Brito
Interview David De Brito
Interview David De Brito
Interview David De Brito
Interview David De Brito
Interview David De Brito
Interview David De Brito
Interview David De Brito
Interview David De Brito
Interview David De Brito
Interview David De Brito
Interview David De Brito
Interview David De Brito
Interview David De Brito
Interview David De Brito
Interview David De Brito
  • Il y a 4 mois 1 semaine
    Ellhege E.

    Acheter Airomir Best Price For Propecia [url=http://cialicheap.com]canadian cialis[/url] No Rx Overnight To Usa 2 Mg Estradiol

S'inscrire

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici !

Réinitialisation de mot de passe

Connectez-vous ici !