Interview

Tiffany Roubert

Recevez votre formation Photoshop

offerte en créant votre compte F/1.4 rien qu'à vous

5 Minutes

Exifs

Nom / Tiffany Roubert
Age / 26
Situation familiale / En couple
Localisation IRL / Marseille

Style de photo / Un peu touche à tout mais avec une grosse préférence pour le reportage.
Date de début de photo / J’ai eu le déclic pour la photo lors de mon année en Australie, en 2012.
Apprentissage / Autodidacte jusqu’à ce que j’intègre un master de photojournalisme en 2014.
Statut / Auteur photographe
Date de début d’activité / Depuis 2016

Photographe préféré / Reza. Peut-être parce que juste après avoir assisté à sa conférence hier à Marseille sur «Le pouvoir de l’image», j’ai eu envie de changer le monde. (Mais à la place je suis allée prendre l’apéro)
Chanson préférée / Duuuuur. Celle que j’écoute là, de suite : Out Here, de Samuel Miller
Film préféré / HER
Livre préféré / Mh… 6mois. Ça compte?!
Citation préférée / «La vie, ce n’est pas seulement respirer, c’est avoir le souffle coupé!» (Alfred Hitchcock)
Région préférée / Bali!
Gourmandise préférée / Milkshake Oréo. Wo!

Une journée type en 5 mots / Thé/idée/photo/thé/édit

Appareil photo / 5d MKII, 50mm 1,4 + 85mm 1,8 + 28mm 1,8
Logiciel / Photoshop

Tiffany Roubert

Comment et quand est arrivé ce besoin vital de faire des photos ?
Il m’est venu un peu comme ça pendant mes voyages, l’envie de garder une trace physique de cette beauté que je me prenais en pleine gueule. Je dirais il y a à peu près 4 ans.


Qu’est-ce que ton master de photojournalisme à l’Université des Arts de Londres t’a apporté ?
Une connaissance plus théorique de la photographie. Quand j’ai commencé à m’intéresser à la photo c’était en pratique seulement. Pendant ce master on ne nous apprenait pas à utiliser un appareil photo, mais à utiliser notre cerveau pour comprendre la photo, ce qui je pense, j’espère, m’a un peu «éduquée». Puis il m’a fait connaitre des gens formidables, mais ceci est une autre histoire…

Comment t’es venu le goût du voyage?
Progressivement. Au départ je suis partie 3 mois en Angleterre pour fuir la fac, puis ensuite toute une année en Australie pour vivre un rêve…la suite ceux aux esprits vagabonds la connaisse: on ne peut plus s’arrêter, dès qu’on a 2 sous c’est pour un billet (ou parfois un objectif!)

Comment choisis-tu tes destinations et dans quel contexte ?
Au dernier moment et spontanément. Je ne sais pas encore si c’est de l’audace ou de la paresse…


Ai-je tort si le premier mot qui me vient quand je regarde ton travail c’est : spontanéité ?
Pour moi la photo c’est un peu comme la vie qui passe, ça bouge tout le temps et on peut pas vraiment la contrôler. Je ne fais pas de studio où tout se doit d’être un minimum carré et calculé, j’aime le bordel, et tant mieux si on peut qualifier ça de «spontané».

Dans ta série de portraits «Visages du Monde» que souhaites tu montrer et comment choisis tu tes sujets ?
Je voulais montrer ceux qu’on ne voit pas ou peu. Il y a des phrases toutes faites genre: «les yeux sont les fenêtres de l’âme», que j’ai toujours trouvé jolie mais à laquelle je ne donnais pas vraiment de sens jusqu’à ce que je m’attarde sur les gens et leurs regards, et que j’en sois vraiment touchée. Donc finalement parfois je me demande si ce n’est pas eux qui à travers leurs regards me choisissent (profond uh?!)

On te sent au cœur de l’action et très proche des personnes que tu photographies lors de tes voyages notamment. Comment t’y prends-tu pour rentrer dans leur univers ?
Un peu comme dans la vie de tout les jours. Je vais vers eux, je leurs souris, j’engage une conversation, je m’intéresse. Si la personne n’est pas réceptive je ne sors pas mon appareil. Une photo marche d’après moi seulement s’il y a sincérité dans les rapports.

Comment as-tu abordé le reportage de mariage que tu as fait à las Vegas ?
Je voulais vraiment l’approcher comme un reportage et non pas comme un mariage au sens traditionnel du terme, le choix de la destination et l’excentricité des mariés aidant beaucoup… Chacun des invités était déguisé en célébrité, même moi en Amy Winehouse. La perruque n’était pas vraiment pratique pour shooter je te l’accorde, mais c’était une expérience fabuleuse. Tu savais qu’à Las Vegas quand tu vas dans un salon de coiffure ce n’est pas du thé ou café qu’ils te proposent comme ici, mais du vin ou du champagne?! Ahah


Peux-tu nous raconter l’histoire de la série «60 years gone in 60 seconds» ?
Il s’agit de l’histoire de mes grand-parents, qui après avoir vécu 60 ans dans le même appartement, ont été notifié lors d’un simple coup de fil qu’ils étaient expulsés. C’était une dure épreuve pour eux, ma décision de faire cette série c’était un peu mon excuse pour les accompagner. Heureusement la justice s’en est mêlée, ils vivent toujours là bas. Cette série raconte donc 60 ans d’habitudes, d’amitié et d’un amour de toute une vie.


Ta série «Lez Histoires d’Amour» a été réalisé dans un contexte précis, peux-tu nous en dire plus ?
Elle a été réalisée pendant toute la polémique autour du mariage pour tous. Je craignais que ce ne soit trop vu, trop cliché, puis finalement pendant que tout les réac s’insurgeaient à l’idée de voir deux personnes du même sexe se marier j’ai vraiment eu envie de montrer l’Amour dans toute sa simplicité, de ses moments banales à ses moments intimes… la vie quoi. L’idée n’était pas de choquer ou d’alimenter les débats stériles, mais de montrer de jolies images, de jolies personnes, quelque chose qui fait du bien finalement.

Peux-tu nous raconter aussi l’histoire de la réalisation de cette série ?
Au départ je voulais en faire une série construite autour de plusieurs couples de fille, puis quand j’ai rencontré ce premier couple j’ai été séduite par leur histoire, leur complicité, et j’ai voulu me concentrer sur elles uniquement. Sur quelques semaines je les ai rencontrées et au fil de nos rencontres je prenais des clichés, en essayant parfois de me rendre invisibles, parfois en interagissant avec elles, mais jamais en les faisant véritablement poser, ce que je voulais c’était être témoin d’un amour authentique.

Quels conseils pourraient tu donner à nos auditeurs qui voudraient faire de la photo de reportage ?
Bien sur tout dépend du type de reportage, mais dans mon cas je leurs dirais de ne pas utiliser de téléobjectif, mais d’utiliser des focales type 50mm qui les forcent à être proche des gens, à entrer en contact avec eux; on photographie les gens parce qu’on s’intéresse à eux et qu’on veut les connaître, non?

Quels sont tes projets et tes envies à venir ?
L’envie de partir à la découverte de nouvelles cultures appareil en main, toujours! L’Argentine pourquoi pas… :)

Merci Tiffany !

Interview Tiffany Roubert - Photo de portrait
Interview Tiffany Roubert - Photo de portrait
Interview Tiffany Roubert - Photo de portrait
Interview Tiffany Roubert - Photo de portrait
Interview Tiffany Roubert - Photo de portrait
Interview Tiffany Roubert - Photo de portrait
Interview Tiffany Roubert - Photo de portrait
Interview Tiffany Roubert - Photo de portrait
Interview Tiffany Roubert - Photo de portrait
Interview Tiffany Roubert - Photo de portrait
Interview Tiffany Roubert - Photo de portrait
Interview Tiffany Roubert - Photo de portrait
Interview Tiffany Roubert - Photo de portrait
Interview Tiffany Roubert - Photo de portrait
Interview Tiffany Roubert - Photo de portrait
Interview Tiffany Roubert - Photo de portrait
Interview Tiffany Roubert - Photo de portrait
Interview Tiffany Roubert - Photo de portrait
Interview Tiffany Roubert - Photo de portrait
Interview Tiffany Roubert - Photo de portrait
Interview Tiffany Roubert - Photo de portrait
Interview Tiffany Roubert - Photo de portrait
Interview Tiffany Roubert - Photo de portrait
Interview Tiffany Roubert - Photo de portrait
Interview Tiffany Roubert - Photo de portrait
Interview Tiffany Roubert - Photo de portrait
Interview Tiffany Roubert - Photo de portrait
  • Il y a 4 mois 2 semaines
    Ellhege E.

    Generico Propecia Precio Cialis Farmacia Cruz Verde Free Shipping Zentel Best Website Tablets Amex Accepted <a href=http://cialviag.com>cialis</a> Propecia Topico Professional Viagra Next Day Allopurinol Long Term Side Effects

S'inscrire

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici !

Réinitialisation de mot de passe

Connectez-vous ici !

randomness