Interview

Philippe Echaroux

Recevez votre formation Photoshop

offerte en créant votre compte F/1.4 rien qu'à vous

Philippe Echaroux

Philippe Echaroux qui a déjà fait l’objet d’une interview vidéo dans F/1.4, nous parle ici du livre qu’il vient de publier : Gueules du Rugby. Un livre qui a entre autre demandé une année de travail et de nombreux déplacements.

Gueules Du Rugby, c’est quoi ?
C’est un livre de photos exceptionnelles avec les gueules les plus incroyables du rugby. Pour la première fois, un ouvrage rassemble tous les portraits des grands joueurs qui ont marqué le rugby en France. Toutes les générations, des légendes d’hier aux héros d´aujourd’hui. L’histoire de l’ovalie en France est illustrée par 408 pages de portraits d’une incroyable intensité. De sublimes photos accompagnées d’épopées, d’anecdotes, d’histoires magiques de ces grands guerriers et de leurs combats sur les pelouses. Gueules du Rugby est un vibrant hommage au patrimoine du rugby national car il est un gage de transmission entre les anciennes et les nouvelles générations. Un livre artistique d’histoires et de témoignages qui transcende la noblesse du rugby et de ses chevaliers …

Pourquoi des rugbymen ?
Pourquoi pas ? C’est un projet un peu fou, d’apparence impossible qu’on m’a proposé, je me suis dit pourquoi pas ! Je ne connaissais quasiment rien au Rugby qui plus est ça rendait l’exercice d’autant plus intéressant et enrichissant !

Comment s’est monté le projet et combien de temps cela t’as pris ?
Concrètement cela a pris un an. Nous avons fait le premier shooting avec le Racing Metro en Novembre 2014 et le livre est sortie le 15 Octobre 2015. Bien sur avec nos emplois du temps respectifs nous n’avons pas fait que travailler sur ce projet. Le Livre s’est construit au cours d’une dizaine de séjours de trois à quatre jours à sillonner la France. Court et Intense !!! Tout ce que j’aime !

Comment s’est fait le choix des joueurs qui ont posé ?
Ce sont mes associés ( Eric Blanc, Patrick Roger et Jean-Pierre Pages ) qui ont fait les choix, c’est eux les experts rugby pas moi. J’ai suivi le mouvement là-dessus.

Parmi ces portraits nombreux sont décalés, qui venait avec l’idée, le joueur, toi ou les deux ?
C’est souvent improvisé, du feeling, une question d’humeur et d’intensité de la rencontre. Je ne suis pas du tout directif ( de tout façon avec des mecs de deux mètres tu n’es pas directif question de survie élémentaire ). Je laisse la personne se sentir à l’aise en lui laissant un espace où elle peut m’aider à trouver une idée. Si ça bloque, je guide, mais je leur dis toujours qu’un portrait ça se fait à deux !

Combien tu as pris de temps en moyenne pour chaque portrait ?
Une Minute montre en main. Je m’étais lancé un petit défi perso. Shooter les 600 protagonistes en moins d’une minute et avoir le même rendu quelque soit le lieu de shoot. Ne vous imaginez pas que l’on a fait cela dans le plus grand des studios photos. Nous avons shooté sur des aires d’autoroutes ventées, des vestiaires qui sentent l’animal mort, des arrières salles de PMU, dans la voiture en roulant … Je voulais aussi tout retoucher le jour même, j’ai donc découvert les joies du trackpad à l’arrière de la voiture ; autant sur l’autoroute c’est pas bien méchant, mais dans les petites routes ça demande de la coordination ! Bref je suis sortie de ma zone de confort et c’était chouette !

Quel matériel avais-tu à ta disposition ?
Un hasselblad H3D2 39mpix, avec son 80cm ( Eq 50 en 24-36 ) et mes fidèles ELB Elinchrom que je ne quitte jamais. Quelques boites à Lumières, deux trépieds de studio et en avant !

Certains des portraits sont en noir et blanc et d’autres en couleur, comment s’est fait le choix ?
Eh bien, c’est surtout une question de feeling. Désolé pour les théoriciens mais pour mon choix couleur ou noir et blanc, je fais simplement cela avec le ressenti du moment, mon humeur, l’ambiance de la séance et du visuel crée. Le cadrage étant assez répétitif ( à quelques détails prêts ) sur l’ensemble du livre, il me fallait amener un maximum de variété sur les rendus couleur et noir et blanc afin de ne pas lasser le lecteur.

Qu’est-ce que ces rencontres avec le monde du rugby t’ont apporté ?
J’ai découvert un univers que je ne connaissais pas, j’ai découvert combien le Rugby pouvait être important pour certaines personnes, et j’ai surtout découvert un tas de mecs hyper sympas et vraiment intéressants !

( Voir aussi les vidéos de Philippe s’essayant au rugby, dans la galerie ci contre.)

Merci Philippe !

Interview Philippe Echaroux
Interview Philippe Echaroux
Interview Philippe Echaroux
Interview Philippe Echaroux
Interview Philippe Echaroux
Interview Philippe Echaroux
Interview Philippe Echaroux
Interview Philippe Echaroux
Interview Philippe Echaroux
Interview Philippe Echaroux
Interview Philippe Echaroux
Interview Philippe Echaroux
Interview Philippe Echaroux
Interview Philippe Echaroux
Interview Philippe Echaroux
Interview Philippe Echaroux
Interview Philippe Echaroux
Interview Philippe Echaroux
Interview Philippe Echaroux
Interview Philippe Echaroux
Interview Philippe Echaroux
Interview Philippe Echaroux
Interview Philippe Echaroux
Interview Philippe Echaroux

Comments

Votre adresse IP : 54.224.44.168

S'inscrire

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici !

Réinitialisation de mot de passe

Connectez-vous ici !